Retour au calendrier 

"Le Billet de France-Corée" N°46 - 31 mars 2003


CONTENU DE CE NUMÉRO :

- ANNONCES et COMMUNIQUÉS :

  • EHESS Paris : conférence sur l"économie de la Corée, 4 avril
  • Nouveau site web : "Corée en France"
  • HAN Gi-neum, sculptures : exposition du 2 au 16 avril
  • L'Institut de Diplomatie culturelle ICD tient à Séoul son prochain Forum en mai
  • Association ALSACE-CORÉE: danse et musique traditionnelles 13 au 15 mai

- CULTURE :

  • Festival du Film de Femmes de Séoul : 11 au 18 avril
  • Festival international du Film de Jeonju : 28 avril - 3 mai

- NOUVELLES PARUTIONS :

  • "Séoul, ville géante, cités radieuses" par Valérie GELÉZEAU, CNRS Éditions.
  • Le second opus du magazine DIPLOMATIE, en vente actuellement en kiosque.

- SOCIÉTÉ :

  • En Corée, le pays d'Internet, trois millions de dépendants...

- NOUVELLES TECHNOLOGIES

  • Résultats du projet de coopération S.T.A.R. - Examen le 16 mai à Séoul

- ÉCONOMIE:

  • CFCE Paris : le séminaire France - Corée du 25 mars a été un succès
  • Colloque franco-coréen sur le thème du transport urbain Hôtel Marriott, Séoul, 16 et 17 avril

- BRÈVES

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

- ANNONCES et COMMUNIQUÉS

¤ L'Association Française Pour l'Étude de la Corée et le Centre de Recherches sur la Corée de l'EHESS : vous invitent à la conférence de Marc LAUTIER , maître de conférences à l'Université de Rouen

  • L'ÉCONOMIE DE LA CORÉE : recettes de la croissance = causes de la crise ?
  • Vendredi 4 avril 2003 14 h à 16 h
  • Maison de l'Asie - salon du 1er étage - 22, avenue du Président Wilson, Paris 16e

 

¤ Nouveau site web "Corée en France" :

Notre site est enfin en ligne ! http://www.coreeenfrance.com

Nous souhaitons y rassembler un maximum d'informations permettant de découvrir la Corée et nous espérons qu'il en donnera image dynamique et vivante.

Ce projet à été réalisé dans le cadre d'une licence de Multimédia, mais tous ceux qui ont participé à son élaboration souhaitent continuer à l'enrichir et à l'améliorer.

Nous comptons beaucoup sur la participation de tous ceux , Coréens ou Français, qui désirent faire connaître tous les aspects de la culture coréenne. Pour ce faire, nous mettons à leur disposition un outil qui leur permettra d'ajouter des articles (rendez-vous dans la rubrique " Participez ").

A bientôt sur Corée en France ! David SERRAULT, Raphaël LAVANCHY, YUNG Joo

Contact : David@coreeenfrance

 

¤ HAN Gi-neum, sculptures : exposition du 2 au 16 avril 2003 :

lundi au vendredi de 9h30 à 18h et le samedi de 10h à 13h

Centre Culturel Coréen 2, avenue d'Iéna - 75016 PARIS - Tél. +33 (0) 147 208 386 / +33 (0) 147 208 415

email : ccc-f@wanadoo.fr

 

¤ La Corée à la Foire Internationale de Rouen du 28 mars au 6 avril 2003 :

La Foire de Rouen permettra au public normand de découvrir les charmes du pays du matin calme, la richesse de sa culture et de ses couleurs. Dans un pavillon de 1.000 m2, seront à l'honneur l'artisanat (soieries, articles laqués, poupées de collection, broderies, porcelaines...), le tourisme et l'économie de la Corée. Plusieurs animations seront également présentées dans le cadre de la manifestation: danses, défilés avec costumes de mariage et habits traditionnels, etc.

Foire Internationale de Rouen - Parc des expositions - 48 avenue des Canadiens, 76120 LE GRAND QUEVILLY Tél: +33 (0) 235 18 28 28 -

www.rouen-expo.com

 

¤ L'Association Alsace-Corée organise un spectacle de danse et de musique traditionnelle coréenne

du 13 au 15 Mai 2003. Ce spectacle sera gratuit. Programme : danse, musique, samulnori

  • 13 mai à 20h Salle des Catherinettes à COLMAR (tel : +33 (0) 389 20 68 68)
  • 14 mai à 20h S.I.M. à MULHOUSE (tel : +33 (0) 389 66 93 39)
  • 15 mai à 20h Palais des Fêtes à STRASBOURG (tel : +33 (0) 388 60 97 17)

Spectacle ouvert à tous et gratuit! Venez donc nombreux!

(L'Alsace est la seule province française jumelée avec une province coréenne: le Kyongsangbuk-do)

 

¤ L'Institut de Diplomatie culturelle ICD tient à Séoul son prochain Forum :

pour 90 jeunes diplômés venus du monde entier du 24 au 28 mai inclus. Cette année, le forum a pour thème la "corruption".

Le projet est déjà bien engagé. L'emploi du temps complet et détaillé figure sur le site web créé à cet effet http://ynac.org/ie/. Vous trouverez également toutes les informations voulues sur le site: calendrier, contacts, inscriptions, sponsors.

Nous cherchons d'une part de jeunes diplômés intéressés par le sujet, d'autre part des sponsors pour financer essentiellement les frais de voyage. Les entreprises intéressés peuvent envoyer des jeunes de leur propre entreprise.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez vous adresser à: Fabrice Serodes

Institut de diplomatie culturelle, 45 rue d'Ulm - 75005 PARIS tel/fax +33 (0)148 081 548 - mobile : 0613 077 257

e-mail : serodes@ens.fr et donfried@culturaldiplomacy.org

http://www.culturaldiplomacy.org (english)

_____________________________

 

- CULTURE

¤ Festival du Film de Femmes de Séoul . 11 au 18 avril : Films français présentés (à confirmer)

  • 'Les petites couleurs couleurs' réalisé par Patricia Plattner
  • 'Rendez-vous' réalisé par Mariette Monpierre
  • 'Une part du ciel' réalisé par Bénédicte Lienard
  • 'Deux ans après réalisé par Agnès Varda
  • 'Venus Boys' réalisé par Gabrielle Baur

Dongsoong Art Center www.wffis.or.kr

¤ Festival international du Film de Jeonju 28 avril - 3 mai . Films français présentés (à confirmer)

  • 'Parlez-moi d'amour' réalisé par Sophie Marceau
  • 'La dernière lettre' réalisé par Frédéric Wiseman
  • 'La trilogie' par Lucas Belveaux
  • 'René' réalisé par Alain Cavalier
  • 'Un homme sans l'occident' réalisé par Raymond Depardonbr
  • 'Deux' réalisé par Wermer Schroeter
  • 'Elegy Voyage' réalisé par Alexander Sokurov
  • 'Miotte' réalisé par Raul Ruiz
  • ''Numéro zéro' réalisé par Jean Eustache

Action audiovisuelle Jeonju www.jiff.co.kr

_______________________________

 

- NOUVELLES PARUTIONS

¤ "Séoul, ville géante, cités radieuses" par Valérie GELÉZEAU, CNRS Éditions, 292 pages, 29 .

Paru le 27 mars. Géographie. Préface de Jean-Robert PITTE, Université de Paris Sorbonne.

"D'austères façades bétonnées, des quartiers où la rue disparaît, des barres à perte de vue..., au total des grands ensembles dont la population se chiffre en dizaines, voire en centaines de milliers d'habitants. Ce tableau, qui évoque l'utopie de Le Corbusier portée à son comble, est pourtant bien réel et fait partie de l'environnement quotidien de nombreux Coréens. Au Pays du Matin calme, les cités radieuses sont, en effet, au cœur même des villes et le grand ensemble, ou tanji, est un type d'habitat apprécié par la majorité de la population, y compris ses franges aisées. Comment comprendre ce paradoxe?

Consacré aux grands ensembles de Séoul et à leurs habitants, cet ouvrage invite à la découverte d'une très grande métropole mondiale encore mal connue. L' auteur y reconstitue l'écheveau complexe des relations entre la ville coréenne, ses acteurs -urbanistes, architectes, administrateurs du secteur public, promoteurs- et ses habitants. Cette quête de la ville et du mode d'habiter coréen met en lumière les différents processus qui ont fait entrer cette société urbaine dans la modernité, au-delà des seuls mécanismes économiques responsables du formidable essor de la Corée du Sud.

La géographie des grands ensembles à Séoul, qui bouscule les idées reçues de l'observateur, amène à considérer d'un œil neuf les relations entre formes urbaines et lien social."

Valérie Gelézeau, ancienne élève de l'École normale supérieure, agrégée, docteur en géographie, est maître de conférences à l'Université de Marne-la-Vallée. Membre du laboratoire Espace et Culture (CNRS-Paris IV), associée au laboratoire d'Études coréennes (CNRS-EHESS-Paris VII-EFEO), elle poursuit des recherches sur la Corée contemporaine.

Contact: Service Communication / Presse de CNRS ÉDITIONS

Nathalie Baravian , tél +33 (0) 153 102 714 , email nathalie.baravian@cnrseditions.fr

france-coree/histoire/glz_seoul.htm

¤ Le second opus du magazine DIPLOMATIE, est en vente actuellement en kiosque.

Au sommaire notamment : Perspectives géostratégiques (pp. 18-35)

Depuis les nouvelles théories géostratégiques supposées donner une nouvelle forme au monde (le "Shaping the world" des Américains) jusqu'aux conflits dits de "basse intensité", l'échiquier mondial supporte simultanément la consolidation d'une superpuissance et la fragmentation du reste du monde. Peut-on mettre l'ensemble en perspective et distinguer une vision géostratégique globale ?

:: "Shaping the world" : les Etats-Unis, la guerre en Irak et le désordre mondial: Par Ludovic WOETS (historien et spécialiste en géostratégie et prospective stratégique, Ludovic Woets est consultant auprès du Ministère français de la Défense ainsi que pour plusieurs groupes industriels).

:: Le déploiement géostratégique de la puissance américaine: Par Saïda BEDAR (sociologue, chercheur au CIRPES (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris - EHESS) et consultante auprès de la Direction des Affaires Stratégiques du Ministère français de la Défense).

:: L'Europe et le Moyen-Orient : sortir de la vassalité: Entretien avec Armand de DECKER (Président du Sénat de Belgique, Armand de Decker est également administrateur de l'Institut Royal des Relations Internationales et vice-président de l'Institut Européen pour la Paix et la Sécurité (Bruxelles). Il fut précédemment président du Parlement de la Région de Bruxelles et président de la Commission de la Défense de l'Assemblée de l'Union de l'Europe Occidentale).

:: Crise irakienne : la " fermeté éclairée " de la France face à la position américaine: Entretien avec Renaud DONNEDIEU de VABRES (Vice-président de la Commission des affaires étrangères à l'Assemblée nationale, député UMP d'Indre-et-Loire, ancien Ministre délégué aux affaires européennes).

:: Le faux isolationnisme américain : un retournement du monde ? Par Joseph HENROTIN et Tanguy STRUYE (chercheurs à l'Université Libre de Bruxelles (ULB) et à l'Université Catholique de Louvain (UCL), Réseau Multidisciplinaire en Etudes Stratégiques (RMES) / Centre d'Etudes des Crises et des Conflits Internationaux (CECRI)).

:: Dissuasion ou guerre préventive ? La Corée du Nord et les paradoxes de la stratégie américaine: Par Jean-Michel VALANTIN (Chercheur au Centre Interdisciplinaire de Recherche sur la Paix et d'Etudes Stratégiques de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales EHESS, docteur en sociologie de la Défense et études stratégiques).

:: La Corée du Nord en question: Entretien avec Eugene J. CARROLL (Contre-Amiral de l'US Navy, Vice-Président du Center for Defense Information à Washington DC).

:: Côte-d'Ivoire : au-delà de l'ivoirité: Par Joseph-Vincent NTUBA EBODE (Politologue à l'Université de Yaoundé (Cameroun) et chercheur à la Fondation Paul ANGO ELA (FPAE) pour la promotion de la géopolitique en Afrique centrale).

DIPLOMATIE Magazine - Bimestriel de 84 pages couleurs (France / Belgique / Suisse / Luxembourg / Canada) - Prix public : 5,95

Contact : redaction@diplomatie-presse.com

_________________________________

 

- SOCIÉTÉ

¤ En Corée, le pays d'Internet, trois millions de dépendants... Sciences et Avenir N°673 mars 2003

Une nouvelle forme d'addiction : Dépendance en ligne , par Laurent CLAUSE.

Hier les écrans étaient accusés de provoquer des crises d'épilepsie et de diffuser la violence.

Mais l'excès de jeux vidéo peut aussi entraîner une véritable toxicomanie, avec son cortège de nuisances: divorce, perte d'emploi, maladies. Enquête sur une drogue dont nul ne parle:

"C'était un collaborateur régulier de Sciences et Avenir. Et puis ce journaliste pigiste a disparu de la circulation il y a quelques mois. Plus de sujets, plus de nouvelles, celui que nous appellerons Max était devenu mystérieusement injoignable. C'est un ami commun qui a tiré le signal d'alarme: Max est tombé dans le virtuel, "accro" à un jeu vidéo sur Internet, au point de ne plus sortir de chez lui. Sauf une ou deux fois par semaine, le temps de se ravitailler en cigarettes et plats cuisinés.

Max est ainsi resté totalement coupé du monde pendant trois mois, perdant d'abord le sommeil, puis l'appétit, sa compagne et enfin ses amis. Sa drogue avait pour nom Dark Age of Camelot, un jeu de rôles à la mode "heroïc fantasy" façon Seigneur des anneaux, auquel il jouait avec d'autres sur Internet.

Le dernier à l'avoir croisé, c'est Alex, qui raconte: "Malgré sa tête de déterré, j'ai cru qu'il allait mieux le soir où il est passé. Il m'a parlé longuement du magasin qu'il allait ouvrir avec ses amis, des fonds qu'ils avaient récoltés pour monter l'affaire... Ce n'est qu'au bout d'un certain temps que j'ai réalisé qu'il s'agissait de son jeu, et que les projets commerciaux qu'il évoquait n'avaient cours que dans le virtuel..."

Marc VALLEUR, psychiâtre, directeur du Centre médical MARMOTTAN à Paris, constate : "... Masculins dans leur très grande majorité, les joueurs dépendants présentent des profils variés. Adolescents ou jeunes adultes, il y ceux qui se rabattent corps et âme sur le jeu pour fuir un échec scolaire ou professionnel... Mais on voit aussi des gens qui ont réussi, avec de très hauts niveaux de qualification professionnelle et qui préfèrent s'investir dans le jeu. Peut-être parce que c'est un peu plus facile de devenir Maître du Monde que député, "commente le médecin. "Et puis il y a une frange dont j'entends parler sans l'avoir jamais vue, à la limite de la perversion. Des personnes qui présentent de gros troubles psychiques et qui vivraient dans ces jeux la violence et les actes qu'ils ont peur de vivre dans la réalité..."

De son côté, Michel STORA, psychanalyste, assène : "Personne n'a encore dénoncé le jeu vidéo comme l'opium du peuple...!"

Les consoles de jeux, comme la Xbox de Microsoft, vont se brancher au réseau. Et le nombre d'accros potentiel aux jeux de rôle va sans doute se démultiplier. Que faire pour éviter que la toxicomanie ne s'étende?

"Consommer avec modération..." répond Laurent CLAUSE.

Dossier complet :

france-coree/societe/internetaddiction.htm

©Merci à Laurent CLAUSE, rédacteur en chef Sc.& Av. - www.sciences-et-avenir.com

_________________________________

 

- NOUVELLES TECHNOLOGIES

¤ COOPÉRATION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE FRANCO-CORÉENNE: Résultats de l'appel d'offres 2003 du nouveau programme de coopération scientifique et technologique franco-coréen STAR (Science and Technology Amical Relationships)

L'objectif de ce programme de coopération est de faciliter et de développer une coopération scientifique et technologique de haut niveau entre les laboratoires de recherches francais et coréens.

Ce programme vise à favoriser des échanges de chercheurs et a développer une synergie entre les communautés scientifiques des deux pays. Il permettra ainsi la création de réseaux qui s'inscriront dans la durée. Les secteurs prioritaires sont les suivants :

  • Sciences des matériaux et nanotechnologies,
  • Sciences de la vie et biotechnologies,
  • Sciences et technologies de l'information et de la communication,
  • Sciences de base (physique et chimie).

Les moyens mis à disposition des équipes de recherche pour les projets retenus dans le cadre de l'appel d'offres, en complément des moyens humains et matériels propres des établissements partenaires, pourront être:

  • des missions de courte durée dans les universités et laboratoires partenaires de chercheurs (durée inférieure à un mois)
  • une aide a l'organisation de séminaires franco coréens

L'appel d'offres a été ouvert aux laboratoires ou équipes de recherche appartenant à tout établissement public ou privé de recherche ou d'enseignement supérieur des deux pays. Le site Internet de ce programme S.T.A.R. se trouve sur le site de l'Ambassade de France en Corée du Sud à l'adresse suivante :

http://ambafrance-kr.org/centre/fr/science/star-project/index.html

L'appel d'offres a été cloturé le 3 février 2003. Au total, 27 projets ont été déposés dont 7 en sciences de la vie et biotechnologies, 5 en sciences des matériaux, 4 en sciences et technologies de l'information et 11 en sciences de base (physique et chimie).

Ces projets seront soumis aux experts francais et coréens qui se réuniront à Séoul le 16 mai 2003 en présence du poste.

Contacts : - bastien.cheikbossian@diplomatie.gouv.fr - Source : ADIT -BE Corée N°22. Ambassade de France à Séoul / Agence pour la Diffusion de l'Information Technologique (ADIT, http://www.adit.fr) - Abonnement gratuit par email : subscribe.be.coree@adit.fr

_______________________

 

- ÉCONOMIE

¤ CFCE Paris : le séminaire France - Corée du 25 mars a été un succès.

Vingt intervenants de haut niveau, plus de 110 participants (entreprises, organisations professionnelles, administrations, presse spécialisée, associations -dont France-Corée bien sûr-...)

Ouverture du séminaire par Agnès GABORIT, directeur Évènements et prospective Marchés au CFCE.

Intervention de Maurice BLIN, Sénateur, Président du groupe d'amitié France-Corée du Sud au Sénat sur le thème de "France - Corée, une relation privilègiée" , suivie d'une allocution de S. Exc. JANG Jai-ryong, Ambassadeur de Corée en France.

Titres développés:

* Le nouveau modèle coréen : flexibilité et ouverture : la crise asiatique, qui a touché de plein fouet les chaebols et le système financier coréen, les a aussi obligés à se restructurer et a conduit à un profond renouvellement du cadre législatif et réglementaire. (Yves DE RICAUD, Chef de la Mission Économique de Séoul, et Philippe LI, avocat, conseiller, vice-président de la CCI franco-coréenne de Séoul)

* Les relations économiques et commerciales franco-coréennes : accompagner et soutenir l'investissement, mais aussi aider les PME françaises à vendre davantage (Yves DE RICAUD)

* La Corée : une priorité stratégique en Asie pour BNP Paribas : en s'alliant avec Shinan Financial Group, un des premiers groupes bancaires et financiers coréens, BNP Paribas poursuit le renforcement de son dispositif en Corée (Michel PÉBEREAU, président, BNP Paribas)

* hanbul21.co.kr : le portail des entreprises françaises en Corée : dans un pays où le nouveau président a été élu grâce à l'internet et où les trois quarts des ménages utilisent le haut débit (Note du webmestre: le vrai haut débit, c'est à dire 2 à 8 Mbps, en attendant le très haut débit en cours...), les entreprises françaises doivent se présenter en coréen sur le net coréen... (Alexandre LEBRUN, directeur général d'Asiance)

* Rendez-vous dans un an pour "France Corée à Grande Vitesse": l'inauguration du TGV (KTX en coréen) Séoul - Pusan au printemps 2004 permettra de de célébrer la coopération franco-coréenne et de promouvoir les entreprises, les techniques et les produits français. Le groupe Carrefour, premier investisseur étranger direct en Corée sera un partenaire majeur de cet évènement exceptionnel (Yves DE RICAUD et Philippe RABIT -excusé-)

* Aspects culturels et économiques de la relation franco-coréenne - Clôture : André SANTINI, député, président du groupe d'Amitié France-Corée du Sud à l'Assemblée Nationale.

(Note du webmestre : À cette ocassion, André SANTINI nous a annoncé la concrétisation prochaine d'un partenariat entre sa Ville d'Issy les Moulineaux et le district de Goru-gu de Séoul. Plus, bientôt, dans le Billet de France-Corée" et sur le site)

Remerciements particuliers à Aline DE LUSSY et Sylvie AUTHIER, CFCE, pour l'excellence de leur organisation.

france-coree/economie/cfce_30325a.htm

¤ Les 16 et 17 avril prochains, se tiendra, à l'hôtel JW Marriott de Séoul, un colloque franco-coréen sur le thème du transport urbain, organisé par UbiFrance et la ME de Séoul.

" Avec près de 48 millions d'habitants pour 99 850 km2 (soit 1/5ème de la France) et 80% de la population concentrée dans les zones urbaines, la Corée du Sud est naturellement confrontée à d'intenses difficultés : villes congestionnées, trafic routier saturé, transport public insuffisant, pollution, etc. Pour pallier ces problèmes dans les moyennes et grandes villes, notamment à Séoul et dans la région périphérique de Kyonggi-do qui totalisent 40% de la population coréenne, le développement des transports urbains en commun se révèle indispensable.

Le transport urbain, et notamment le secteur ferroviaire urbain, est aujourd'hui en pleine mutation, compte tenu de l'intérêt grandissant que lui portent les autorités nationales et les collectivités locales.

La France dispose d'un savoir-faire reconnu par les Coréens dans ce domaine. Le transfert de technologie effectué dans le cadre de la construction de la ligne à grande vitesse, le KTX, entre Séoul et Busan, a largement contribué à forger cette image favorable d'une offre française innovante et dynamique..."

La suite et le programme sur FRANCE-CORÉE :

france-coree/economie/transurb_30416.htm

Contacts : sophie.guiot@ubifrance.com (Ubifrance) et xavier.fravaldecoatparquet@dree.org (ME de Séoul)

Informations et renseignements : www.hanbul-transport.org

______________________________

 

- BRÉVES

¤ RKI 27/03/2003 :

* Séoul réitère son soutien à la guerre contre Bagdad

Par la voix de son représentant aux Nations-Unies, la Corée du Sud a manifesté une fois de plus son soutien à l'offensive américano-britannique en Irak. Hier, au cours d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU consacrée à ce dossier, l'ambassadeur coréen Sun Joon-young a qualifié les hostilités " d'inévitables " et de " légitimes ". Selon lui, l'Irak subit une guerre pour avoir réfusé de se désarmer et doit donc en assumer la responsabilité.

* Washington demande des effectifs supplémentaires à Séoul

Les Etats-Unis ont demandé à la Corée d'envoyer dans le golfe un effectif supérieur aux 700 hommes qu'elle s'est engagée à expédier, un contingent composé d'hommes du génie et d'une équipe médicale. Selon le ministère coréen de la Défense, le Pentagone sollicite actuellement les alliés de l'Amérique pour qu'ils fournissent des troupes destinées à garder les camps de prisonniers irakiens. Séoul n'envisage pas de répondre positivement à cette demande.

C'est dans ce contexte que les présidents des groupes parlementaires des deux principaux partis politiques du pays ont convenu de voter demain le projet de loi sur l'expédition du contingent coréen en Irak. Le PDM et le GPN autoriseront leurs membres à voter librement au lieu de suivre une discipline de parti. D'autre part, le secrétaire aux affaires politiques de la Maison Bleue Yoo In-tae a voulu expliquer hier aux représentants d'une dizaine d'ONG le caractère inéluctable de l'envoi des soldats coréens, mais 7 d'entre elles ont refusé l'entretien.

* La Corée dépêchera une délégation en Irak à la fin de la guerre

Le gouvernement coréen a décidé de dépêcher en Irak, après la guerre, une importante délégation destinée à renforcer la présence des entreprises coréennes de BTP dans le golfe. Le ministre de l'Industrie et du Commerce Yoon Jin-shik a fait part de cette décision aujourd'hui alors qu'il discutait d'une nouvelle percée commerciale au Proche-Orient avec les représentants de plus de 20 sociétés de construction coréennes. Pour le ministère de l'Industrie et du Commerce, si la reconstruction de l'après-guerre est menée par les pays participant à la guerre, la Corée cherchera à s'associer avec les entreprises américaines.

¤ RKI 31/03/2003 :

* Pyongyang refuse toute concession dans la crise nucléaire

La Corée du Nord hausse également le ton dans la crise nucléaire qui l'oppose aux Etats-Unis. C'est du moins ce qu'indique le Rodong Shinmun, le quotidien officiel du Parti des Travailleurs, qui a affirmé aujourd'hui que le régime communiste ne ferait aucune concession et qu'il renforcerait au contraire ses défenses afin d'échapper au " sort misérable " de l'Irak.

Dans son éditorial, le journal a souligné que, s'il était encore trop tôt pour tirer les leçons de la guerre, il était néanmoins clair que l'Irak s'était mis en danger en faisant des concessions et des compromis. " La Corée du Nord aurait déjà subi un sort misérable identique à celui de l'Irak en acceptant des compromis sur ses principes révolutionnaires et si elle avait accepté les exigences en matière d'inspections nucléaires et de désarmement présentée par les impérialistes et leurs adeptes ", a ajouté le journal.

Outil de propagande, l'éditorial du Rodong Shinmun est généralement lu avec attention par les diplomates et les experts de la Corée du Nord, qui le considèrent comme une indication précieuse des intentions du régime stalinien.

* L'envoi de soldats sud-coréens dans le golfe doit passer au vote mercredi

Au Parlement, le PDM, le parti au pouvoir, et le GPN, l'opposition, ont convenu de voter mercredi le projet de loi sur l'envoi d'un contingent non-combattant dans le golfe, un scrutin qui devait avoir lieu aujourd'hui. Cet accord est intervenu hier à l'issue d'un contact téléphonique entre les présidents des groupes parlementaires des deux formations et le secrétaire en chef aux affaires politiques du président de la République. L'Assemblée nationale doit ouvrir mercredi une session plénière pour écouter l'allocution de politique générale du président Roh Moo-hyun. Le vote du projet gouvernemental, s'il n'est pas une nouvelle fois repoussé, interviendra juste après le discours du chef de l'Etat. Le PDM envisage d'autoriser ses députés à voter selon leur conviction. Pour sa part, le GPN demande aux députés s'opposant à l'expédition de ne pas faire de l'obstruction en empêchant le vote.

Je vous rappelle que le gouvernement coréen projette d'envoyer aux côtés des Etas-Unis un total de 700 hommes du génie et du corps médical et que son projet doit être approuvé par un vote au parlement. En raison de l'opposition de certains députés, le vote n'a pu encore avoir lieu.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Éditeur de cette lettre électronique: Léon C. ROCHOTTE

Secrétaire Général adjoint et webmestre Association France-Corée. Adrel : france.coree.lcr@wanadoo.fr

The opinions and views expressed above are mine and not necessarily the official ones of the Comittee of the Association France-Corée.

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Association FRANCE-CORÉE, The Franco Korean Society

Ce groupe est destiné à la diffusion de messages d'informations en relation avec les buts poursuivis par notre association. Si vous recevez ces messages, vous êtes déjà Abonné au groupe.

Si vous désirez être abonné à une autre adresse électronique, ou si vous n'êtes pas encore abonné, envoyez un email à : <france-coree_association-subscribe@yahoogroupes.fr>

___________________________________________________________

 

SOMMAIRE GÉNÉRAL . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Retour table recueil