E-Groupe
"Le Billet de France-Corée" N°66 - 9 juin 2004

- AGENDA - ANNONCES et COMMUNIQUÉS :

  • 2004 Séoul - Paris "Nouvelle Rencontre" 13 au 29 mai
  • Exposition PARK Soo-Bin "Grues sur papier coréen" 19 mai au 2 juin.
  • TAEGUK, TOUS ENSEMBLE, Exposition des artistes de l'Université de Gunsan 9 au 23 juin.
  • Exposition de peintures de Myoung-Nam KIM, Paris, jusqu'au 30 juin

- CULTURE :

  • Le Bouddhisme en Corée. Séoulscope 27 mai. AUDIO.
  • Le Tripitaka Koreana KBS/RKI. AUDIO.
  • Insatiable cinéma coréen (From Chti'Corée - Date: Sun, 23 May)
  • EXCEPTIONNEL : "Le Chant de la Fidèle Chun Hyang" au Théâtre Mogador 19 et 20 juin (2)

- LIVRE :

  • "La Corée dévoilée, 15 portraits pour comprendre" à L'Harmattan (2)

- CHRONIQUE :

  • Chronique Asie de RFI, 26/05/2004 - Dialogue inter-coréen : les généraux ont leur mot à dire...

 

- TECHNOLOGIES :

  • AEROSPATIAL: Seminaire franco-coreen sur les technologies aerospatiales
  • Seminaires franco-coreens en telecommunications dans la 'Daedeok Valley' en 2003 et 2004

- ÉCONOMIE :

  • "Objectif Corée" périodique de la DREE Séoul du 12 mai
  • La grippe aviaire en Corée: une opportunité pour les exportateurs français.
  • Reprise des pourparlers économiques intercoréens

- BRÈVES :

  • Aide humanitaire: retour sur la catastrophe ferroviaire de Yongchong du 22 avril: "Libération" 5 mai
  • Reprise du dialogue social en Corée
  • Pyongyang réclame deux centrales thermiques
  • Les pourparlers de Pékin pourraient reprendre fin juin
  • Football: Metsu dans une impasse...

- COURRIER

  • En marge de "France-Corée à Grande Vitesse" et de l'inauguration du KTX (TGV Coréen), "Où la Mémoire (1950 - 1953) se mêle aux perspectives économiques 2004..." 10 mai.
  • Un de nos amis de la DREE Séoul nous fait part de sa mutation prochaine - 11 mai

- OFFRES et DEMANDES

  • Offre d'emploi - fille au pair pour Séoul.
  • Un peu de chaleur coréenne SVP... (2)
_________________________

 

- AGENDA - ANNONCES et COMMUNIQUÉS :

¤ 2004 Séoul - Paris "Nouvelle Rencontre" 13 au 29 mai - La Corée vue par les Occidentaux en 1900.

Cette exposition intitulée "Nouvelle Rencontre - La Corée vue par les Occidentaux en 1900" est préparée sous le patronage du Centre Culturel Coréen au sujet de l'échange culturel entre Paris et Séoul.

Nous présentons à cette ocasion les estampes des six artistes occidentaux qui ont travaillé pendant leurs séjours en Corée au début du XXème siècle. Ils présentent le paysage et la vie coréenne de l'époque.

Galerie Gana-Beaubourg 3 rue Pierre au Lard, 75004 PARIS.

Avec le soutien du Ministère de la Culture et du Tourisme de Corée et du Centre Culturel Coréen en France.

 

¤ Exposition PARK Soo-Bin "Grues sur papier coréen" 19 mai au 2 juin.

"... PARK Soo-Bin ne cherche à imiter aucune école d'art ni aucun style artistique. Elle n'appartient à aucun groupe et n'a jamais, dans son travail, renoncé à ses intentions profondes ni usé d'artifices. Autrement dit, elle a commencé à peindre en tant qu'artiste naïve et ce n'est qu'à cinquante-six ans qu'elle a reçu, en 2002, son diplôme de maîtrise d'Arts plastiques de l'Université Dankook en Corée 'section de peinture occidentale'.

Comme d'autres artistes naïfs de renommée mondiale (Henri Rousseau, André Bauchant, Camille Bombois en France, Léon Graffe en Belgique, Théofilos en Grèce, Grandma Moses aux États-Unis...) PARK Soo-Bin n'est le porte-drapeau d'aucune école ou tendance, n'est assujettie à aucune contrainte, et son image est celle d'une artiste libre et saine..."

PARK Myung In, Critique d'art (Extrait d'une préface de catalogue)

Centre Culturel Coréen du lundi au vendredi de 9h30 à 18h et le samedi de 10h à 13h. 2 avenue d'Iéna - 75116 PARIS +33 (0) 147 20 8386 / 8415 - ccc-f@wanadoo.fr

¤ TAEGUK, TOUS ENSEMBLE, Exposition des artistes de l'Université de Gunsan 9 au 23 juin.

- Peinture:

VALERO-KIM Hyedag, SEON Myung-hee, YANG Hae-ryong, YOO Jong-kook, CHO Chan-hoa, KIM Myung-sook, CHOI Boo-ho, PARK Ha-yoon, YI Won-hyung, KIM Myung-hee, SEO Hee-hwa.

- Peinture coréenne:

LEE Eun-mi, HONG-HANK Bongsook, KIM Duck-shin, BAK Sang-kyu, KO Sun-young.

- Sculpture:

PARK Jong-dae, MOON Kyung-soo, KIM Jong-chul, YANG Se-hun, KANG Seok-won, KIM Byung-hyun, KIM Sang-ho, LEE Kangcheon, JOUNG Sang-jun.

- Artisanat:

KOOK seung-ock, SONG Gi-jin, KIM Gab-sun, PYUN Sung-jin, KIM Hye-ran.

Centre Culturel Coréen du lundi au vendredi de 9h30 à 18h et le samedi de 10h à 13h. 2 avenue d'Iéna - 75116 PARIS +33 (0) 147 20 8386 / 8415 ccc-f@wanadoo.fr

 

¤ Exposition de peintures de Myoung-Nam KIM, Paris, jusqu'au 30 juin:

Exposition de peintures de Myong-Nam KIM à la Galerie Jacques LÉVY, 62, rue Charlot, PARIS 75003 .

Du mardi au samedi de 15h à 19h et sur rendez-vous.

Métro: Filles du Calvaire - Tél. +33 (0) 142 78 79 24 - Fax. 98 94 - j.levy.galerie62@wanadoo.fr

__________________________

- CULTURE :

 

¤ Le Bouddhisme en Corée. Séoulscope 27 mai.

Nous fêtions cette semaine là l'anniversaire de Bouddha. Depuis le début du mois de mai, des lanternes illuminent les rues de Séoul et mercredi il y avait des cérémonies organisées un peu partout dans la ville et dans le pays.

l faut dire que le Bouddhisme a profondément marqué la culture coréenne. Il a été introduit dans la péninsule il y a 1600 ans. Même concurrencé par le Christianisme, il reste la première religion du pays.

Le Bouddhisme a influencé les mentalités collectives, mais aussi les autres religions et jusqu'au vocabulaire des hommes politiques.

Des hommes politiques qui étaient très présent lors de l'anniversaire de Bouddha.

AUDIO : http://rki.kbs.co.kr/asx/program_audio/s040527f.asx

 

¤ Le Tripitaka Koreana

Le Haein-sa, temple millénaire blotti dans les monts Gaya, abrite depuis 1398 le Tripitaka Koreana, inestimable collection de quelque 80000 planches xylographiques sur lesquelles sont gravées, en caractères chinois, la doctrine et les règles dictées par le Bouddha.

En avril dernier, s'est tenu un festival durant lequel a été reconstituée l'arrivée des précieuses planches voilà plus de six siècles.

Depuis cette époque, ce fleuron de l'enseignement et de l'art bouddhiques, classé patrimoine mondial par l'UNESCO, est resté en parfait état de conservation : géographie, géomancie et architecture expliquent comment ces trésors en bois ont pu ainsi résister à l'usure du temps…

AUDIO :
http://rki.kbs.co.kr/asx/program_audio/wkf040526.asx

 

¤ Insatiable cinéma coréen (From Chti'Corée - Date: Sun, 23 May 2004 20:42:06 +0200) :

La presse coréenne ne se satisfait pas de n'avoir eu que le "deuxième" prix à Cannes (Cela vous surprend ?). Maintenant, l'objectif, c'est un Oscar à Hollywood !

Domitille DELAPORTE , Chti' Corée - dominico2002@wanadoo.fr

'Old Boy' receives Grand Prize at Cannes :

"Old Boy" directed by Park Chan-wook won the Grand Prize of the Jury at the Cannes Film Festival on Saturday, local time. The prize is considered second in line to the Golden Palm, which went to "Fahrenheit 9/11" directed by Michael Moore. It is the first time a Korean film received the Grand Prize in one of the three major film festivals.

"Old Boy" becomes the second Korean film to be awarded in the competitions following "Chihwaseon" directed by Im Kwon-taek in 2002. It is also the fifth movie to receive an award in a major film festival, following "Surrogate Woman" by Im Kwon-taek, "Oasis" by Lee Chang-dong and "Samaria" by Kim Ki-duk.

"Surrogate Woman" received the best actress award; "Oasis" and "Samaria" received the best director awards.

Keeping in mind that "Fahrenheit 9/11," which was awarded the Golden Palm, received attention all through the festival due to the U.S. military's mistreatment of Iraqi POWs, "Old Boy" actually received the highest evaluations from the jurors.

"Old Boy" was released last November in Korea and gathered about 3.3 million viewers.

It is exceptional for a "well-made" commercial film to receive a Grand Prize at a major European film festival that favors artistic movies.

This award is meaningful for Park as well. He set a box-office record with the "JSA" and now added to his resume with a prize from a major film festival. It is rare for a director to succeed both in receiving an award in a film festival and making a box-office hit. Director Im Kwon-taek is the only other Korean figure to achieve both.

Now the only desire left for the Korean film industry is in receiving the highest award in any of the three major film festivals and the U.S. Academy Awards. We'll have to see who will attain this long-cherished desire.

france-coree/societe/chti_coree/chti_coree.htm

 

¤ EXCEPTIONNEL : "Le Chant de la fidèle Chun Hyang". Le plus célèbre des opéras coréens pour deux représentations exceptionnelles à Mogador les 19 et 20 juin. (Deuxième parution)

La Compagnie d'Opéra Gloria de Séoul présente pour la première fois à Paris l'opéra le plus aimé du peuple coréen, Le Chant de la fidèle ChunHyang.

En exclusivité dans le cadre des échanges culturels franco-coréens qui célèbrent actuellement l'inauguration du TGV en Corée, ce spectacle est présenté au public français par l'association Echos de la Corée et placé sous le haut patronage du Ministère de la Culture et du Tourisme de la République de Corée et de l'Ambassade de Corée en France. Deux représentations se tiendront au Théâtre Mogador à Paris les 19 et 20 juin 2004.

- L'opéra: Le chant de la fidèle ChunHyang est une somptueuse interprétation d'un des grands chef d'œuvre de la tradition coréenne. La trame de la légende ancestrale, superbe de simplicité et de grâce, raconte l'histoire d'une belle fille amoureuse qui refuse de trahir la fidélité qu'elle a promise à son amant. Le texte a d'abord été transmis oralement pour Pansori (opéra à un seul chanteur, accompagné d'un maître tambour). La mise en scène de Chan Soo-Dong est fidèle à cet esprit ancestral tout en adoptant la forme d'opéra traditionel de l'Occident. La musique de Chang Il-Nam, l'un des plus célèbres compositeurs coréens, envoûte le spectateur et le plonge dans un spectacle fascinant ; les costumes et les décors sont superbes de couleurs et de chatoiements.

- L'histoire - Au XVIIIe siècle en Corée, le jeune Mong-Ryong rencontre et tombe éperdument amoureux de ChunHyang, fille d'une serveuse artiste (courtisane). Fils du gouverneur de la province de NamWon, il ne peut l'aimer sans déchoir. Ils se marient en secret tandis que le jeune homme doit partir à Séoul et abandonner sa femme. Reviendra-t-il ? Seront-ils fidèles l'un et l'autre à leur amour ?

L'histoire de ChunHyang relève à la fois du conte, du drame, du récit d'aventure et du mythe. Histoire de dignité et de défi à l'autorité, ChunHyang incarne le personnage qui a le courage de faire face à l'injustice et de mourir pour rester fidèle a son amour.

Fondée en 1992, la célèbre compagnie d'Opéra GLORIA a pour vocation principale de promouvoir la culture de la Corée, de faire découvrir des musiciens de talent et de présenter ses créations modernes sur les grandes scènes internationales.

Le Chant de la fidèle ChunHyang au Théâtre Mogador - 25 rue Mogador Paris 9ème samedi 19 juin à 20 h 30 et dimanche 20 juin à 16 h. Renseignements et réservation : Tél/fax +33 (0) 148 28 92 35.

Organisation Association "Les Échos de la Corée"

e-mail : echosdelacoree@yahoo.co.kr - Présidente : Mi-a LEE : mi.lee@noos.fr

france-coree/assoc/echos/echos.htm

Contact Presse : Caroline Pons - Champs.Médias

Tel : +33 (0) 153 93 87 66 - carolinepons@champsmedias.fr

_______________________

- LIVRES :

 

¤ LA CORÉE DÉVOILÉE, 15 portraits pour comprendre. De Tristan de BOURBON-PARME et Nathalie TOURRET. Deuxième parution avec note complémentaire de la rédaction.

"Que sait-on de la Corée du Sud sinon que son équipe de football a atteint la demi-finale de la dernière Coupe du monde, que ses nouvelles technologies envahissent les rayons de nos magasins et que son frère ennemi nord-coréen s'essaie à l'arme nucléaire ? Pas grand-chose, finalement.

Après deux années passées à Séoul, les auteurs brossent le portrait de la société sud-coréenne à travers quinze morceaux choisis de la vie quotidienne. Des thèmes parfois chocs (l'emprisonnement d'étudiants, l'oppression des femmes), souvent forts (le sacrifice au travail, le formatage des esprits). Un voyage insolite et bouleversant au cœur du plus latin des pays d'Asie."

Tristan de Bourbon-Parme, trente ans, est journaliste indépendant. A Séoul, il était le correspondant de La Tribune, Le Figaro, Le Parisien, Le Point, L'Equipe, L'Humanité, Le Soir et Le Temps. Il a également collaboré avec Le Monde Diplomatique.

Nathalie Tourret, vingt-sept ans, est journaliste indépendante. A Séoul, elle était la correspondante de France Info, France Inter, Radio France Internationale (RFI), BFM, la Radio Suisse Romande, la RTBF et la Radio Canada.

À L'Harmattan, Isbn :2-7475-6395-2 - Prix : 23 - 272 pages

NDLR: Nathalie TOURRET nathalietourret@hotmail.com était aussi l'Attachée de presse de la "1ère Conférence Internationale de Science Politique" organisée à l'Université du Havre les 17, 18 et 19 mai 2004 dans le cadre du jumelage entre les Universités du Havre et d'InHa par:

(Notre Billet de France-Corée N°65) france-coree/billet/billet.htm

_____________________

 

- CHRONIQUE :

¤ Chronique Asie de RFI, 26/05/2004 - Dialogue inter-coréen : les généraux ont leur mot à dire...

Pour la Corée du Sud, la rencontre militaire qui débute en Corée du Nord vise à diminuer les tensions sur la mer Jaune avant l'ouverture de la haute saison de pêche en juin. Depuis deux ans, les incidents entre les pêcheurs des deux pays se sont multipliés sur la côte ouest de la péninsule, faisant un nombre significatif de victimes. Les pêcheurs se disputent surtout les "crabes bleus", une espèce abondante dans ces eaux au printemps. Ils constituent une source d'alimentati! on et de revenus importante pour les habitants du Nord en proie à la pénurie alimentaire.

Pour la Corée du Nord, en revanche, ces discussions ont un objectif plus ambitieux. En acceptant l'ouverture du dialogue entre les deux armées, en dépit du fait que les deux pays sont techniquement en guerre, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Il cherche à se rapprocher du Sud. La semaine dernière, il avait déjà réaffirmé un moratoire sur les essais de missiles stratégiques tout en affirmant qu'il souhaitait une péninsule coréenne sans arsenal nucléaire.

Car les stratèges de Pyongyang ont compris que le moment est venu de tirer profit du changement de mentalité qui s'opère actuellement à Séoul. Depuis un certain temps, en effet, la Corée du Sud affiche une plus grande neutralité dans ses relations avec le Nord. Les critiques du régime de Kim Jong Il sont plus rares et même la menace nucléaire nord-coréenne fait moins peur. Cette bienveillance est certes la conséquence de la détérioration des relations entre Séoul et Washington dont le Nord veut profiter.

Pour Kim Jong Il, la nouvelle politique de "Paix et Prospérité", lancée par le président Roh Moo Hyun, arrive au moment opportun. Car, après les échecs successifs des réunions à six sur le nucléaire à Pékin, la Chine menace de ne plus soutenir le régime de Pyongyang. Le succès de ces négociations devait rehausser l'image du gouvernement chinois sur la scène diplomatique. Or, l'imprévisible voisin nord-coréen a déjoué les plans de Pékin en exigeant des compensations exorbitantes des Etats-Unis en échange du démantèlement de son programme nucléaire.

Le commandant sud-coréen Park Chung-hwa va essayer de faire progresser le dialogue. Il aura en face de lui le général An Ik-san, le commandant en chef de l'armée du Nord. A l'ordre du jour, outre la réduction des tensions dans la péninsule, "l'établissement de la confiance". Il est exclu toutefois qu'on évoque un Traité de Paix pour mettre fin à la guerre de Corée, dont les combats ont cessé en 1953.

Any Bourrier - ©RFI.

___________________

- TECHNOLOGIES :

 

¤ AEROSPATIAL: Seminaire franco-coreen sur les technologies aerospatiales a l'Université Nationale de Séoul

Six scientifiques francais se sont rendus en Coree du 23 au 27 fevrier 2004 a l'occasion du "First Korea-France workshop on aerospace technology".

Le seminaire scientifique a ete organise a l'Universite Nationale de Seoul (SNU) les 25-26 fevrier 2004. Pres de cent personnes ont participe aux douze conferences portant sur les technologies des helicopteres, la dynamique des fluides et la combustion.

Les intervenants francais ont ete le Pr. Olivier Pironneau (Universite Paris 6), membre de l'academie des Sciences, le Pr. Lavergne (ENSAE et ONERA Toulouse), le Dr. Leconte (ONERA Chatillon), le Dr. Xavier Gloefert (ENSAM) et deux responsables d'importantes equipes de recherche au sein de la societe Eurocopter.

Les intervenants coreens au nombre de cinq, etaient le Pr. Lee Dong-Ho (docteur de l'universite de Poitiers), directeur du departement aerospatial et genie mecanique de SNU, ancien president de la societe savante Coreenne de l'aeronautique et de l'espace, le Dr. Jun Ho-Yang, directeur du departement R&D de 'Korea Aerospace Industries' (KAI) et trois autres professeurs coreens de SNU, tous trois diplomes des meilleures universites americaines (PhD MIT, Stanford, Princeton).

En complement de ce seminaire scientifique, la delegation francaise a pu visiter un centre public de recherches aerospatiales, le 'Korea Aerospace Research Institute' (KARI) ainsi que le principal industriel en charge de developper et de produire des avions et helicopteres coreens, le 'Korea Aerospace Industries' (KAI).

Le KARI est un institut de recherches situe dans la Daedeock Valley, qui pilote des projets majeurs aussi bien en aeronautique qu'en spatial et notamment :

Le KAI est une societe nationale de construction aeronautique et spatiale situee pres de Chinju, nee en 1999 de la fusion de Samsung (Samsung aerospace), Hyundai (Hyundai space and aircraft) et Daewoo heavy industries (a noter l'absence de Korean Air, quatrieme acteur majeur de l'aeronautique et du spatial Coreen). Ses programmes principaux sont :

Le KAI est le principal producteur coreen d'avions militaires et commerciaux, d'electronique de defense et de composants aerospatiaux.

La Coree vise l'objectif de faire partie des dix premieres puissances mondiales aerospatiales d'ici 2015. Pour cela, le gouvernement a fait de ce secteur une des priorites dans le cadre de son developpement strategique.

Sources : Bastien Cheikbossian, 02/2004 - BE Corée N°26 du 21 mai 2004 - be.coree@adit.fr

Redacteur : daniel.thiel@diplomatie.gouv.fr

 

¤ INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATIONS - Seminaires franco-coreens en telecommunications dans la 'Daedeok Valley' (pole scientifique et technologique de la Coree du Sud) en 2003 et 2004

Un premier seminaire s'est tenu les 24 et 25 septembre 2003 a Daejeon (Daedeok Valley) a l'invitation de l'ETRI, le plus grand centre public de R&D en STIC comptant pres de 2000 personnes sous tutelle du MIC (ministere de l'Information et de la communication).

Un ancien ministre de l'information et de la communication, le president de l'ETRI ainsi que ses cinq vice-presidents participaient notamment a ce seminaire.

Differents ateliers se sont tenus avec un plein succes. Les Francais presentant des contributions scientifiques etaient au nombre de douze :

S'y sont ajoutes un representant d'ARIEL et une importante representation de l'Ambassade de France a Seoul.

Cote coreen, quatorze personnes issues de l'ETRI et de Korea Telecom (KT) ont presente des contributions scientifiques. Les directions de l'ETRI et de KT etaient representees ainsi que SNU (Universite Nationale de Seoul). En outre, plus d'une vingtaine d'autres participants coreens ont assiste a tout ou partie des seances. Le president de l'ETRI a marque tout l'interet qu'il accordait a cette manifestation par sa presence aux sessions techniques et en presidant le diner de gala.

Il resulte de ces ateliers quatre propositions de cooperations auxquelles s'associeront les partenaires coreens academiques et industriels. Elles concernent les themes suivants :

  • 1/ ipv6 : services a l'habitat (ENST Bretagne, France Telecom R&D, ETRI, Korea Telecom)
  • 2/ Securite des reseaux : detection d'intrusions (ENST Bretagne, France-Telecom R&D, ETRI)
  • 3/ metrologie (ENST Bretagne, Universite Nationale de Seoul, qos-metrix)
  • 4/ interoperabilite des protocoles (INRIA, Information et Communication University, TTA).

Contacts : daniel.thiel@diplomatie.gouv.fr

BE Corée N°26 du 21 mai 2004 - be.coree@adit.fr

_______________________

- ÉCONOMIE :

 

¤ "Objectif Corée", la revue de la DREE Séoul du 12 mai est en ligne.

Principaux titres:

france-coree/dree_seoul/oc_40512.htm

 

¤ La grippe aviaire en Corée du Sud : des opportunités pour les exportateurs français exportateurs français par ji-hyun.kim@dree.org

La crise de la grippe aviaire en Corée du Sud offre d'importantes opportunités pour la France. En effet, depuis quelques semaines, la Mission Économique de Séoul reçoit régulièrement des demandes coréennes en vue d'obtenir la liste des abattoirs français agréés dans ce secteur, en particulier concernant les viandes de poulet congelées.

En 2003 (la grippe aviaire est apparue le 12 décembre), la consommation annuelle de la viande de volaille par habitant a baissé à 7,9kg (-0,1kg), alors quelle affichait une constante hausse depuis plusieurs années (6,9 kg en 2000 - 7,3 kg en 2001 et 8,0 kg en 2002). Le résultat 2003 s'inscrit dans la baisse générale de la consommation de viande des Coréens, laquelle est passée de 33,5 kg en 2002 à 33,3 kg en 2003, après 5 années de hausse ininterrompue.

Cette baisse peut s'expliquer par l'engouement pour la mode "bien être" qui prône le végétarisme.

Toutefois, le marché coréen a paradoxalement fini par "tirer profit" de l'apparition de la grippe aviaire qui avait frappé sévèrement le secteur. En effet, deux mois après son apparition, les campagnes de promotion en faveur de la consommation de viande de volaille ont permis à la filière d'enregistrer une hausse de la demande, qui se situe désormais à un niveau supérieur à l'avant-crise.

Une belle occasion à saisir, pour les Français, tout en profitant de la situation actuelle où les seuls pays pouvant exporter vers la Corée du Sud sont la France, le Danemark, la Grande Bretagne, l'Australie et Taïwan. Aucun autre, sachant que la Thaïlande et les Etats-Unis étaient les principaux fournisseurs.

 

¤ Reprise demain des pourparlers économiques intercoréens. KBS/RKI 1er juin.

Les deux Corées rouvriront demain à Pyongyang leur comité de coopération économique. Les discussions dureront jusqu'à samedi prochain. Coïncidence du calendrier, ce jeudi, les deux pays reprendront aussi les pourparlers militaires. De hauts gradés des deux Corées poursuivront leurs discussions cette fois-ci au mont Sorak en territoire sud-coréen. Discussions entamées mercredi dernier au mont Geumgang au Nord.

Au cours des pourparlers économiques, il sera question notamment des travaux de reconnexions des chemins de fer et des routes de part et d'autre de la DMZ. Le parc industriel de Gaeseong et le tourisme au massif Geumgang, tous deux sites au nord de la frontière seront également évoqués.

Le ministère de la Réunification a expliqué que les négociateurs des deux parties chercheraient à faire l'état des lieux des projets existants plutôt que de lancer de nouveaux projets.

_____________________

- BRÈVES :

 

¤ Aide humanitaire: retour sur la catastrophe ferroviaire de Yongchong du 22 avril: "Libération" 5 mai 2004

Scandaleuses conditions mises par le régime stalinien du Nord à l'aide internationale!

La catastrophe de Ryongchon n'a pas seulement mis en évidence la vétusté des voies de communication en Corée du nord ; elle n'a pas seulement rappelé qu'est sans cesse bafoué le droit à l'information de la population nord-coréenne, la dernière au monde à apprendre la nouvelle de l'accident - et de quelle manière !

La presse du parti n'a-t-elle pas exalté les mères qui, plutôt que d'aider d'abord leurs enfants, ont cherché à sauver les portraits du Grand Leader et de son père ?

La catastrophe de Ryongchon n'a pas non plus seulement dévoilé l'état de délabrement de son système hospitalier, manquant de tout et notamment d'analgésiques. Elle a aussi apporté une nouvelle preuve du caractère criminel du régime de Pyongyang. Des centaines d'enfants ont souffert atrocement faute d'autorisation accordée aux camions qui de Corée du Sud, voulaient apporter de l'aide aux victimes. Il a fallu plus d'un jour et demi par bateau jusqu'à Nampo, seule voie permise par les autorités nord-coréennes puis cinq heures de route, au lieu des 8 à 10 heures nécessaires par la voie terrestre.

La communauté internationale a été placée par la Corée du Nord devant un défi odieux : ou céder aux conditions criminelles posées par le régime nord-coréen ou renoncer à aider les victimes.

Jamais Etat n'a fait aussi obstacle à l'aide aux victimes d'une catastrophe. Et en conséquence, à nos yeux, jamais l'ingérence humanitaire par-dessus la souveraineté des Etats n'a été aussi justifiée. Qui pourra se fier à l'ONU ou à ses Etats membres pour que soient défendu les droits humains les plus incontestables s'ils continuent à céder ainsi à un régime paranoïaque et cruel et s'ils ne lui imposent pas, d'une manière ou d'une autre, que leur aide, alimentaire ou médicale, aille le plus rapidement possible aux victimes ?

Une fois de plus, l'absence de transparence quant à la destination et à l'usage de l'aide massivement apportée grâce à la générosité des habitants de la Corée du Sud, est totale

Des ONG respectées comme Action contre la faim ou Médecins sans frontières, ont dû, il y a quelques années, renoncer à leur mission humanitaire car elles ne pouvaient s'assurer que l'aide qu'elles apportaient allaient à ceux qui en avaient le plus besoin.

Aujourd'hui, à Ryongchon et dans ses environs, qu'est-ce qui profitera aux malheureux enfants devenus sourds et aveugles et qu'est-ce qui profitera aux cadres d'un régime inhumain ? Nul ne le sait.

Dans la liste des produits demandés par les autorités nord-coréennes après la catastrophe figuraient 50 postes de télévision en couleurs...

Pierre Rigoulot et André Sénik - Membres du Comité d'aide à la population nord-coréenne

comitecoree@hotmail.com

Source: LIBÉRATION, 5 mai 2004

NDLR : Nous rappelons à nos lecteurs que le présent Billet ainsi que le site web "France-Corée" (The Franco-Korean Society, non off.), sont des médias indépendants, apolitiques et non affiliés.

Compte tenu de ce qui précède, nous soulignons que nous ne cautionons AUCUNE ACTION DE COLLECTE OU DE VENTE au "profit" des malheureuses victimes, et mettons en garde les donateurs dont la générosité pourrait être surprise.

 

¤ Reprise du dialogue social en Corée

Refondation du dialogue social. Hier, les représentants des syndicats, des organisations patronales et du gouvernement étaient parvenus à cet accord à la Maison Bleue. On a appris aujourd'hui que six d'entre eux se retrouveraient ce vendredi. Leur réunion s'appellera "la conférence des six dirigeants". Les six chercheront à remettre sur pied la commission tripartite. Cette commission est née pour résoudre les conflits du travail. Mais elle a perdu sa raison d'être en 1999. Lorsque la KCTU, l'une des deux confédérations nationales de syndicats du pays avait quitté la table des négociations. Elle entendait alors protester contre les licenciements massifs au sein des entreprises après la crise financière de 1998.

La conférence sera donc un mécanisme provisoire pour environ trois mois. Elle n'aura pas lieu dès la remise en état de la commission tripartite. KBS/RKI 1er juin.

¤ Pyongyang réclame deux centrales thermiques

On en sait un peu plus sur la manière dont s'est déroulée la réunion du groupe de travail à six en mai dernier à Pékin. La Corée du Nord a demandé que l'on lui livre deux centrales thermiques à gaz naturel en échange du gel de ses activités nucléaires. Une information donnée aujourd'hui par un quotidien japonais.

La demande nord-coréenne avait été rejetée par les Etats-Unis. Les autres participants - la Corée du Sud, la Russie et le Japon - s'y étant montrés favorables. KBS/RKI 1er juin.

 

¤ Les pourparlers de Pékin pourraient reprendre fin juin

Reprise des pourparlers de Pékin sur le nucléaire nord-coréen. Ils pourraient avoir lieu fin juin. C'est une information donnée hier par le quotidien japonais Yomiuri Shimbun. Les six nations y participent : Etats-Unis, Chine, Japon, Russie et deux Corées. Elles ont tenu jusqu'à présent deux rounds de discussions. C'était en août 2003 et en février dernier. Aucune avancée dans la résolution de la crise n'avait été enregistrée.

C'est dans ce contexte que l'émissaire de l'ONU sur la question nucléaire nord-coréenne a été reçu hier par le ministre russe des Affaires étrangères. Au menu des discussions entre Morris Strong et Sergueï Lavrov : les moyens de faire progresser le processus de Pékin. Plus précisément ceux de trouver un terrain d'entente dans les positions de Pyongyang et de Washington.

L'émissaire de Kofi Annan n'a cependant pas communiqué les résultats de sa rencontre avec le chef de la diplomatie russe. KBS/RKI 1er juin.

 

¤ Football: Metsu dans une impasse - 06 juin 2004 (Reuters - 10:23)

SEOUL - Le Français Bruno Metsu, ancien sélectionneur du Sénégal, et la Fédération sud-coréenne de football (KFA) n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur les termes financiers d'une éventuelle coopération.

Cette impasse menace le Français, quart de finaliste de la dernière Coupe du monde de football avec le Sénégal, de ne pas retrouver son poste d'entraîneur au club d'Al Aïn, aux Emirats arabes unis, avec lequel il a conquis cette saison le titre de champion d'Asie.

Le président du club, Mohamed ben-Zayed Al-Nahyan, a en effet déclaré ce week-end que Bruno Metsu n'était plus le bienvenu à Al Aïn même si ses négociations avec la KFA n'aboutissent pas.

La fédération sud-coréenne a proposé à Metsu le même contrat que celui du Néerlandais Guus Hiddink, qui avait conduit la Corée du Sud en demi-finale de la Coupe du monde. Mais l'entraîneur français demande une rémunération plus importante.

Communication Chti' Corée - dominico2002@wanadoo.fr Domitille DELAPORTE.

france-coree/societe/chti_coree.htm

- COURRIER -

 

¤ En marge de "France-Corée à Grande Vitesse" et de l'inauguration du KTX (TGV Coréen), nous avons reçu un courrier réconfortant de notre ami Christian VICENTI :

"Où la Mémoire (1950 - 1953) se mêle aux perspectives économiques 2004..."

10 mai : Christian Vicenty a écrit, EXTRAITS :

Monsieur Rochotte,

J'ai bien pensé à vous, il y a un mois quasiment jour pour jour (samedi 9 avril) à Incheon et sur la DMZ, à l'issue de ma mission en Corée à l'occasion de "France-Corée à grande vitesse" (je confirme à ce sujet le succès et l'audience du Colloque "Transports urbains" mentionné dans votre Lettre n°65 que je viens de recevoir à l'instant de votre part).

De retour en France depuis un mois déjà, je me suis appliqué et aussi fait plaisir à réaliser des translucides (NDLR: photos prochainement sur le site France-Corée), en n'oubliant pas les références historiques qui sont les vôtres, puisque vous les avez vécues et endurées, mais qui me semble bon de devoir être rappelées pour les générations plus jeunes (y compris la mienne, restant pour ma part sensible à votre sacrifice, car mon regretté père a fait son service militaire au Vietnam entre 1946 et 1949) ...

(NDLR: Christian VICENTY évoque ici la terrible guerre fratricide de 1950 - 1953 à laquelle la France participa modestement france-coree/histoire/histoire.htm#france )

Je vous offre donc ces images, disponibles à toutes fins utiles pour vous, espérant que Mac Arthur aura été respecté selon vous par mes efforts photographiques ...

Je suppose que depuis 1953, vous êtes revenu à Incheon et que vous y avez vu les changements retracés dans ces photos (le quartier chinois, le Parc de Jayu surplombant la ville et où se trouve la statue de Mac Arthur) ...

J'ai profité de cette journée du samedi 9 avril en Corée (un peu celle du souvenir, en quelque sorte), pour aller voir un autre aspect de la DMZ que celui que j'avais aperçu en novembre 1988 (Panmunjom, à l'époque).

Cette fois-ci, l'excursion en groupe nous a conduit sur la rivière Imjingang, au 3ème tunnel creusé par les Nord-Coréens (nous avons marché 300 mètres à l'intérieur - photos naturellement interdites) et à Dorasan.

Une gare y a été bâtie pour symboliser une future réunification des deux Corées et la perspective de liaisons ferroviaires euro-asiatiques dites "Iron Silk Road".

Au total, le parcours proposé par ces translucides dépasse un peu la vision d'Incheon, pensant qu'il faut dès à présent relier ce que nous savons d'hier, d'aujourd'hui et le mérite qui est le vôtre, aux perspectives (plus heureuses, espérons-le) qui sont les nôtres à tous pour demain et après-demain entre les deux Corées et en Asie ...

Tout ce parcours, qui a sans nul doute été le vôtre également, mais avec tellement plus de risque pour vous, aura été émouvant pour nous, vous l'imaginez bien, et nous motive à œuvrer, humblement, mais du mieux que nous pouvons, à de perspectives économiques encore meilleures, basées sur des partenariats industriels et technologiques (au moins entre la Corée du Sud et la France, sachant qu'il nous revient sans doute de commencer à réfléchir et à anticiper dans le domaine ferroviaire, si les horizons de la géo-politique actuelle se dégagent ...).

Bonne réception, je l'espère, pour l'ensemble de ces éléments, demeurant à votre disposition pour toute information ou explication souhaitée.

Bien cordialement,

Christian VICENTY - DiGITIP/MINEFI, en charge du Japon et des Corée christian.vicenty@industrie.gouv.fr

 

10 mai - Extrait de notre réponse :

Cher Christian,

Je suis évidemment très ému par votre sollicitude à mon endroit et par le respect que vous portez, à travers les courriels que vous m'adressez, à tous mes camarades, compagnons d'arme, qui ont été défendre les principes de la Charte des Nations Unies en Corée et la Liberté en 1950 - 1953.

Je partagerai avec mon très cher et fidèle Ami Vincent FAUVELL-CHAMPION, vétéran, colonel -er-, représentant les KWV français auprès de l'organisation internationale en Corée.

Vous faites référence à votre Père qui combattit aussi en Indochine entre 1946 et 1949. Beaucoup de souvenirs nous rapprochent donc.

.....

Merci encore pour votre affection et votre fidèlité.

J'ai été très chargé ces temps ci, et, de plus, les conditions de travail sur l'internet deviennent très pénibles (les virus et le spaming...). En outre, je commence à me faire vieux et à fatiguer...

Mais j'ai commencé à travailler sur vos données et je pense consacrer plusieurs pages web à votre travail. J'espère que l'épopée promise de la Nouvelle Route de la Soie ferroviaire va entrer rapidement dans la réalité. Vous savez que j'ai déjà beaucoup évoqué la question sur le web depuis 2000 et je suis bien décidé à continuer grâce à vous, à Xavier, à Olivier et aux autres...

Amicalement.

Léon C. ROCHOTTE france.coree.lcr@wanadoo.fr

 

¤ Un de nos amis de la DREE Séoul nous fait part de sa mutation prochaine - 11 mai:

Cher Monsieur,

Mes remerciements pour l'intégration dans votre dernier billet (n.65) du compte-rendu du colloque franco-coréen sur les transports urbains.

Pour votre information, après 5 superbes années passées en Corée, je rentre en France prochainement pour une mutation le 1er septembre 2004 à Bercy (au Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie).

Je lirai toujours avec plaisir les informations sur la Corée, et votre billet en particulier.

J'espère que l'on aura l'occasion de se voir sur Paris car je serai content d'entendre vos souvenirs de la Corée que vous avez connue il y a plusieurs années !

Bien cordialement,

Xavier Fraval de Coatparquet - Attaché commercial - Mission économique

Ambassade de France en Corée du Sud

Tel : +82 2 564 90 32 - Fax : +82 2 564 98 32

xavier.fravaldecoatparquet@dree.org - www.dree.org/coree

__________________________

 

- Offres et Demandes

 

¤ Offre d'emploi - fille au pair pour Séoul.

Bonjour,

La FKCCI (Chambre de Commerce et d'Industrie franco-coréenne) recherche une étudiante francophone (française adoptée d'origine coréenne) intéressée par un baby-sitting pour une famille française à Séoul.

Il s'agit de garder les deux enfants en Corée du Sud et plus exactement à Séoul à partir de septembre 2004.

Les conditions sont plutôt intéressantes puisque le poste prévoit le logement gratuit à l'Ambassade de France, et les repas. Un billet d'aller retour France-Corée sera pris en charge par l'employeur. Le profil recherché serait une personne calme et responsable qui aime les enfants. Vous trouverez ci-dessous une description de ce poste.

  • Description du poste : Baby sitting pour une famille française à Séoul, en Corée du Sud
  • Disponible : Début septembre 2004
  • Fonction : Garder deux enfant, tous les jours 06 h 30-08 h 40, 15 h 30 à 20 h.
  • Conditions : Logement + repas gratuits.
  • Aller-retour France-Séoul pris en charge.
  • Profil recherché : Francophone. Personne responsable, calme qui aime les enfants
  • Durée : 6 mois renouvelable.

Nous vous remercions de nous recommander des candidats éventuellement intéressés par cette offre afin que nous puissions faire suivre leur candidature Meilleures salutations,

Jin-Hwa LEE - PR Manager - jinhwa.lee@fkcci.com

French Korean Chamber of Commerce and Industry www.fkcci.com

(Relais de Racines Coréennes - To: arco@racinescoreennes.org - Sent: Wednesday, May 26, 2004 12:20 AM - Subject: Offre d'emploi - fille au pair)

 

¤ Objet: Un peu de chaleur coréenne SVP. 16 avril. (Deuxième édition)

Bonjour france corée e-groupe....

Je suis un lecteur assidu de votre billet merci à vous. Je souhaiterais passer un message pour le prochain....

"Recherche dans l'est de la France Coréens (étudiants ou famille implantée ), pour échanges, sur la culture, la langue, la cuisine, etc, de la Corée ... But: continuer "éducation" coréenne pour ma fille 12 ans (franco-coréenne) ...

D'avance merci pour vos réponses gregbl@libertysurf.fr

gregoire 88 -GREG. . ."

(Ma fille Jinjou et moi même sommes des Vosges. Sa maman coréenne et moi sommes divorcés depuis 6 ans et comme je l'élève sans elle désormais, je me rattache parfois à des ilots de culture de la Corée. Nous avions un couple d'étudiants sur Nancy mais ils sont repartis. Chaque été, nous allons 2 à 3 semaines sur la Corée...)

__________________________
Éditeur de cette lettre électronique: Léon C. ROCHOTTE

Administrateur et Rédacteur du site France-Corée et du Billet. Adrel : france.coree.lcr@wanadoo.fr

The opinions and views expressed above are mine

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

FRANCE-CORÉE, The Franco Korean Society (non official)

Ce groupe est destiné à la diffusion de messages d'informations en relation avec les buts poursuivis par les fondateurs. Si vous recevez ces messages, vous êtes déjà abonné(e) au groupe.

Si vous désirez être abonné à une autre adresse électronique, ou si vous n'êtes pas encore abonné, envoyez un email à : france-coree_e-groupe-subscribe@yahoogroupes.fr

___________________________________________________________
 Retour au calendrier

SOMMAIRE GÉNÉRAL . . . . . . . .. . . . . . . . . . . Retour table recueil