"Objectif Corée" 18 décembre 2003 © MINEFI - DREE

Version intégrale téléchargeable sur le site : http://www.dree.org/coree au format .pdf 
   

Actualités :

 - Les Régions à Grande Vitesse
    yves.dericaud@dree.org  
L'économie coréenne : des résultats considérables…

Paris, Montpellier, Toulouse, Strasbourg, Lyon, Saint-Etienne, partout Directions régionales du commerce extérieur et Chambres de Commerce se sont mises en quatre pour nous aider à prêcher la bonne parole auprès des entreprises, petites et moyennes surtout : l’économie coréenne, recordman de croissance parmi les pays de l’OCDE, au marché (statistiquement) plus ouvert que celui de la France, et où notre potentiel de progression commerciale est considérable (part de marché en 2003: 1,3%, contre 2% en Asie et 6% dans le monde)…

Et des progrès à faire…

Non que ce marché nous soit facile et offert : il reste beaucoup à faire en matière d’accès ou d’environnement des affaires comme nous pouvons le vérifier et le dire à chacune des Commissions Mixtes franco-coréennes : protection des marques et des technologies, réglementation sanitaire à l’entrée, normes techniques, transparence du marché, les têtes des chapitres de ce dialogue ne changent guère, même si leur contenu tend à se renouveler, heureusement (les problèmes se résolvent) et malheureusement (de nouveaux apparaissent) à la fois.

Un intérêt croissant des entreprises françaises

Mais, malgré la distance géographique et culturelle - d’ailleurs en constante réduction -, l’économie coréenne apparaît de plus en plus accessible aux entreprises françaises de taille moyenne, voire petites, performantes à l’international : parmi les quelque cent sociétés rencontrées pendant ce tour de France à grande vitesse d'une semaine, beaucoup appartenaient à cette catégorie des PME industrielles, fortement internationalisées pour certaines : instruments de mesure et de pesage, équipements de production de fibres optiques, traitement de surfaces, thermostats, tréfilerie, remorques et rames de métro, transformateurs, mécanique de précision, ingrédients pour les cosmétiques, chimie de spécialité, éléments d’emballage, etc.… Pour tous ces produits, et bien d’autres, les entreprises ont leurs chances sur le marché coréen ; beaucoup en ont déjà fait l’expérience.

Une occasion unique pour elles : Hanbultech (6-7-8 avril)

Les expressions d’intérêt pour France Corée à Grande Vitesse, et pour l’exposition Hanbultech (6-7-8 avril) en particulier se sont donc multipliées. A Montpellier, Strasbourg, Lyon, Paris, voire Toulouse ou Saint-Etienne, régions et/ou Chambres de Commerce prévoient l’organisation de missions ou de représentations collectives, assortie d’aides financières aux entreprises. Les inscriptions sont ouvertes !


Secteurs :

 - Le point sur la distribution 
    benjamin.coeffic@dree.org  

Alors que les grands groupes de distribution multiplient les annonces, cette fin d'année est le moment propice pour faire le compte des projets en cours. D'ores et déjà, 2003 apparaît mitigé pour l'ensemble du secteur. La vente à distance (Internet et télé-achat), habituée à des taux de croissance records, subit elle aussi un ralentissement notable.

Les hypermarchés ont dépassé le chiffre d'affaires des grands magasins pour la première fois en août 2003 : 12 300 milliards de wons contre 10 900 milliards de wons
Grands magasins : de nouveaux concepts pour pallier la baisse des ventes
Mais la croissance est positive d'un mois sur l'autre: Lotte a enregistré une augmentation de 8% en octobre par rapport à septembre et de 5,4% en novembre

Les grands magasins ont vécu leur dixième mois consécutif de baisse de leurs ventes (par rapport aux mêmes mois de 2002). Si les accessoires de mode et de prêt-à-porter masculin ont décliné respectivement de 3,6 et 7,9%, le luxe a connu en novembre, pour la première fois en cinq mois, une croissance de 4,3%. Cependant, on note un ralentissement général de la baisse des ventes, signe d'une amélioration relative de la situation, même si les dernières soldes se sont avérées très décevantes.

De nouveaux concepts de grands magasins, plus ciblés: Young plaza et CONCOS

C'est dans ce contexte que les grands groupes inaugurent de nouveaux concepts de magasins : Lotte a ouvert, fin octobre, Young Plaza, magasin consacré à la mode des jeunes. Un magasin dédié au luxe est prévu pour le second semestre 2004 et complètera le projet "Lotte Town" en centre-ville. Hanwha (grands magasins Galleria) a inauguré, le 11 décembre 2003, le "Galleria CONCOS" à la gare centrale de Séoul, magasin spécialisé dans la mode. De son côté, Shinsegae rénove son magasin central pour en faire le plus grand de Corée.

Les hypermarchés devant les grands magasins

La grande distribution n'est pas épargnée par le ralentissement de la consommation. En novembre dernier, si le nombre de clients a augmenté (+6,2% par rapport à novembre 2002), le montant d'achat moyen par client s'est établi à 43 245 wons (36 dollars) par mois, en baisse de 3,7%.

L'ouverture de nouveaux grands magasins est aussi planifiée (voir l'article sur Shinsegae dans OC du 19/11/2003).

Les trois acteurs étrangers du marché s'efforcent de suivre le rythme de croissance imprimé par les entreprises locales. Tesco, allié à Samsung, a pour objectif de passer de 28 à 70 magasins d'ici à 2007. Carrefour Korea a lancé un programme de rénovation et a annoncé des investissements de 250 milliards de wons par an pendant 5 ans. Wal-Mart, de son côté, met en place un centre logistique à Yoju (Gyeongi-do) capable de gérer 100 magasins. Dans cette course aux investissements, la localisation reste un souci constant, à la fois pour proposer des produits à des prix compétitifs et aussi pour s'adapter aux habitudes d'achat des Coréens. Ces groupes étrangers font cependant face à des difficultés réglementaires qui ralentissent leur développement en province.

Essoufflement de la vente à distance
Le télé-achat devrait croître de 10,2% cette année (contre environ 100% par an ces cinq dernières années)

La vente à distance connaît un net ralentissement. Le télé-achat, dont le marché devrait approcher les 4000 milliards de wons cette année, fait face à un problème d'image. Une enquête toute récente montre que plus de 40% des Coréens ont des réserves envers ce système de distribution : problèmes de livraison, produits ne correspondant pas aux promesses, origine mal indiquée...

La baisse des ventes en novembre 2003 a atteint 6% par rapport à novembre 2002

Selon les chiffres publiés le 9 décembre dernier par l'Office National des Statistiques, le commerce électronique a totalisé 601,7 milliards de wons en octobre 2003 (+10,1% par rapport à la même période de l'année dernière). Il avait connu auparavant deux baisses mensuelles consécutives.

La vente à distance et le porte-à-porte, fortement utilisateurs de cartes de crédit, vont certainement souffrir de la récente affaire LG Card. La distribution dans son ensemble risque de ne pas être épargnée par cette crise, qui handicape la reprise dans le secteur.

 

 - Télématique embarquée: la Corée veut combler son retard
    guillaume.briand@dree.org  

La Corée est le 5ième producteur mondial de véhicules de tourisme et le 2ième en Asie derrière le Japon

Une enveloppe budgétaire de 133 M pour développer des véhicules intelligents

Si la télématique embarquée apparaît comme le point de convergence entre l’industrie automobile et le secteur des télécommunications, on peut être surpris du retard de la Corée dans le domaine. En effet, la Corée n'y figure pas parmi les pays leaders, alors même qu’elle possède deux atouts de poids, à savoir : 1/ une industrie automobile importante et dynamique et 2/ une expertise en matière d’Internet haut débit fixe et mobile mondialement reconnue.

Cette situation pourrait néanmoins très vite évoluer. En effet, la télématique a récemment été qualifiée de secteur prioritaire et stratégique par le gouvernement coréen, ce qui sous-entend que le secteur va bénéficier d’un soutien particulier, à l’instar de la domotique. Le premier soutien est d’ordre financier : l’Etat devrait en effet investir l’équivalent de 133 M dans le développement de véhicules intelligents.

Selon les prévisions de l’ETRI (Electronics and Telecommunication Research Institute), le marché qui représentait 65 M USD en 2002 (équipement et solutions techniques comprises), devrait atteindre 510 M USD en 2005.

 

 - Prévisions de la Banque centrale pour 2004 
    hubert.frederic@dree.org  

Selon les prévisions macroéconomiques de la Banque centrale, la croissance s'accélèrerait en 2004 avec +5,2% prévus sur l'ensemble de l'année, contre +2,9% en 2003. La consommation privée (-1% en 2003) rebondit nettement en 2004 (+4% au deuxième semestre), tout comme l'investissement productif (-1% en 2003, +6% en 2004). La croissance des exportations se tasserait légèrement (+16% en 2003, +13% en 2004), alors que celle des importations s'accélèrerait (+12% en 2003, +16% en 2004), d'où un solde courant en nette réduction en 2004 par rapport à 2003, de 12 à 6 milliards d'USD. L'inflation (3,6% fin 2003) resterait quant à elle contenue, avec 2,9% projetés fin 2004.

Lire également : L'économie sud-coréenne sort de la récession (4 pages, 25/11/2003) http://www.dree.org/documents/107/65223.pdf


- Publications

Disponibles sur le site de la ME : http://www.dree.org/coree

  • Le droit des sociétés en Corée du Sud : principaux éléments
  • Les moyens de paiement en Corée du Sud
  • Emploi et législation sociale en Corée du Sud
  • Eléments de fiscalité en Corée du Sud
  • Premier succès pour la bancassurance sud-coréenne
  • La crise des sociétés sud-coréennes de cartes de crédit s'intensifie
  • Des IDE croissants dans le secteur bancaire sud-coréen
  • L'économie sud-coréenne sort de la récession
  • La domotique en Corée du Sud

Etudes disponibles auprès de la librairie du CFCE : commercial@cfce.fr

  • Le guide des grands groupes en Corée du Sud
  • Les équipementiers automobiles en Corée du Sud.
  • Guide-répertoire : Les importateurs de viande de porc en Corée du Sud
  • Le secteur ferroviaire urbain en Corée du Sud

 


Statistiques

PIB 2002

422,2 milliards USD

PIB/habitant 2002

10.013 USD

Chômage

3,3% (octobre 2003)

Inflation

3,4% (novembre 2003)

Won / Dollar

Won / Euro

1.187,2 (17/12/2003)

1.472,8 (17/12/2003)


Clause de non-responsabilité

La Mission Économique s’efforce de diffuser des informations exactes et à jour, et corrigera, dans la mesure du possible, les erreurs qui lui seront signalées. Toutefois, il ne peut en aucun cas être tenu responsable de l’utilisation et de l’interprétation de l’information contenue dans cette publication qui ne vise pas à délivrer des conseils personnalisés qui supposent l’étude et l’analyse de cas particuliers.


Éditeur :
      Mission Économique de Séoul
Adresse :Kangnam P.O Box 2165 – Séoul, 135-621
              http://www.dree.org/coree 
Directeur de la publication :Yves de Ricaud yves.dericaud@dree.org 
Revue par yves.dericaud@dree.org 
Date de parution : 18 décembre 2003
Abonnement : en ligne http://www.diffusion.dree.org/ e-mail : izabel.deuff@dree.org 

SOMMAIRE . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . Table DREE Séoul