Corée du sud : une économie émergée

Séminaire 25 mars 2003 Centre Français du Commerce Extérieur 10, avenue d'Iéna - Paris 16ème

 

En présence de :

  • Maurice BLIN, Sénateur, Président du groupe d'amitié France-Corée du Sud au Sénat
  • S. Exc. JANG Jai-Ryong, Ambassadeur de Corée en France
  • S. Exc. François DESCOUEYTE, Ambassadeur de France en Corée
  • Michel PEBEREAU, Président de BNP Paribas

Et autour de :

  • Patrice COUVEGNES, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne
  • Yves de RICAUD, Chef de la Mission économique en Corée du Sud
et des représentants de la communauté d'affaires coréenne et française en Corée du Sud

Corée du Sud : une économie émergée

Trois mois après l'élection présidentielle qui a porté le réformiste Roh Moo-hyun au pouvoir et quelques semaines après la désignation du nouveau gouvernement, quelles perspectives s'ouvrent à la Corée du Sud ?

L'année 2002 a été celle d'un grand succès international avec l'organisation réussie de la Coupe du Monde de football. Désireuse de faire fructifier le capital d'image ainsi acquis, la Corée du Sud entend affirmer sa puissance économique et devenir la plate-forme industrielle et financière de l'Asie du nord-est. Pour donner corps à cette ambition, elle entend poursuivre sa politique d'ouverture en cherchant à attirer un nombre croissant d'investisseurs étrangers et d'exportateurs.

Les entreprises françaises ont beaucoup à gagner à mieux connaître les opportunités d'affaires que recèle la Corée. Les coûts d'approche et d'accès s'étant considérablement réduits dans la période récente, le marché coréen n'est plus réservé aux grandes entreprises. Les PME peuvent profiter d'une "locomotive" dans les secteurs des biens d'équipement (Alstom pour le TGV, Renault pour l'automobile), mais aussi développer une démarche autonome en prospectant les secteurs porteurs que sont les biens de consommation, les produits de luxe, les hautes technologies, la fourniture industrielle etc.

L'inauguration en avril 2004 de la ligne à grande vitesse Séoul-Busan (400 km) donnera à la technologie française et à notre présence économique en Corée une "visibilité" qui permettra de décliner l'excellence française sous divers aspects : ses capacités technologiques mais aussi l'art de vivre et le luxe, auxquels les consommateurs coréens sont toujours sensibles.

C'est dans la perspective de ce grand événement que sera " France-Corée à grande vitesse ", que nous vous invitons à faire le point des chances et risques d'une économie qui croît actuellement à plus de 5% par an.

Spécialistes et praticiens du secteur public aussi bien que du privé, investisseurs coréens et français réunis autour de Patrice Couvègnes, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne (CCIFC), et d'Yves de Ricaud, chef de la Mission Economique de Séoul, vous donneront les éclairages généraux et informations opérationnelles dont vous avez besoin

Yves de RICAUD , Chef de la Mission économique à Séoul

Les exportateurs et les entreprises de produits de consommation et de luxepourront rencontrer, à cette occasion, en tête-à-tête, les acheteurs du groupe Lotte qui distribue pour 400 millions d'euros de produits de marques françaises chaque année en Corée


Programme

9H00 - Accueil des participants

9H30 - Ouverture

  • Agnès GABORIT, Directeur Evènement et prospective marchés, Centre français du commerce extérieur

9H35 - France - Corée, une relation privilégiée

  • Maurice BLIN, Sénateur, Président du groupe d'amitié France-Corée du Sud au Sénat

 

CROISSANCE ET RÉFORMES

 

9H45 - Un contexte politique nouveau pour les relations franco-coréennes

Après les changements politiques récents intervenus en Corée, la continuité l'emportera-t-elle sur le changement ?

Les principaux axes de la coopération franco-coréenne.

  • S. Exc. JANG Jai-Ryong, Ambassadeur de Corée en France
  • S. Exc. François DESCOUEYTE, Ambassadeur de France en Corée

10H15 - Pause

10H45 - Le nouveau modèle coréen : flexibilité et ouverture

La crise asiatique, qui a touché de plein fouet les chaebols et le système financier coréen, les a aussi obligés à se restructurer et a conduit à un profond renouvellement du cadre législatif et réglementaire

* Assainissement et restructurations

  • Patrice COUVEGNES, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne

* Environnement institutionnel et réglementaire

  • Philippe LI, Avocat au barreau de Paris, cabinet DS Avocats (à Séoul, au cabinet Kim & Chang)

11H30 - La Corée : une priorité stratégique pour BNP Paribas en Asie

En s'alliant avec Shinhan Financial Group, un des premiers groupes bancaires et financiers coréens, BNP Paribas poursuit le renforcement de son dispositif en Corée

  • Michel PEBEREAU, Président, BNP Paribas

12H00 - Les relations économiques et commerciales franco-coréennes

Accompagner et soutenir l'investissement, mais aussi aider les PME françaises à vendre davantage

  • Yves de RICAUD, Chef de la Mission économique de Séoul

12H20 - hanbul21.co.kr : le portail internet des entreprises françaises en Corée

Dans un pays où le nouveau président a été élu en partie grâce à l'internet et où les 3/4 des ménages utilisent le haut débit, les entreprises françaises doivent se présenter en coréen sur le net coréen

  • Alexandre LEBRUN, Directeur général d'Asiance

12H30 - Rendez-vous en Corée dans un an pour " France Corée à grande vitesse "

  • Patrice COUVEGNES, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne
  • Yves de RICAUD, Chef de la Mission économique de Séoul
     

12H45 - Déjeuner

 

14H30 - ATELIERS SIMULTANÉS : LES MARCHÉS PORTEURS EN CORÉE

 

1. Consommation et distribution

Modérateur : Yves de RICAUD, Chef de la Mission économique de Séoul

L'hédonisme montant en Corée conduit à un boom de la consommation et s'accompagne d'une modernisation accélérée de la distribution

Autour des responsables des achats du groupe Lotte premier distributeur coréen et de Philippe RABIT, Conseiller du Président du groupe Carrefour (à confirmer)

Avec la participation d'un représentant de Bourjois

 

2. Collectivités locales et services urbains

Modérateur : Antoine GRAND d'ESNON, Directeur général, Service public 2000

L'Etat et les collectivités locales poursuivent le développement de leurs équipements et de leurs services publics en recourant de plus en plus au partenariat public/privé

Autour de représentants d'entreprises (Alstom et Vivendi) mais aussi de collectivités locales (Séoul, province de Gyonggi, Paris) qui échangeront leurs expériences

 

3. Secteurs industriels à investir

Modérateur : Patrice COUVEGNES, Président de la Chambre de commerce et d'industrie franco-coréenne

Autour de Philippe de CHABAUD LATOUR, spécialiste du secteur automobile en Corée et de représentants de Saint-Gobain et de Dassault Systèmes, on fera le point sur le développement industriel de la Corée et les chances qu'il offre aux sociétés françaises spécialisées dans la fourniture industrielle (mécanique, électronique, industries de process, matériaux de construction etc.)

 

4. La Corée, une société friande de nouvelles technologies

Modérateur Guillaume BRIAND, Attaché commercial, Mission économique de Séoul

Après l'éclatante réussite de la Corée dans les NTIC (qui reste encore largement à découvrir par les entreprises françaises), les biotechnologies dans lesquelles les chaebols et l'Etat mettent des ressources considérables pourraient rapidement devenir un nouveau pôle d'excellence coréen

Autour de Guillaume BRIAND (" internet mobile et haut débit coréen : deux paris gagnés ") et de Christian K.S. CHUN, Conseil en propriété industrielle, cabinet Kim & Chang ("Les nouvelles technologies : une nouvelle priorité")

 

ENTRETIENS INDIVIDUELS

Le mardi 25 mars (16 heures) et le mercredi 26 mars (à partir de 9 heures), des rendez-vous individuels sont proposés aux entreprises qui le souhaitent avec :

- Yves de Ricaud, Chef de la Mission économique de Séoul

- La délégation d'achat du groupe Lotte (en fonction des priorités du groupe Lotte ; les entretiens se dérouleront en anglais)

 

 CONTACTS :

CFCE 10, avenue d'Iéna, 75016 PARIS, métro Iéna, bus 82, 63 ou 32

Informations : Aline de Lussy, Responsable Pays industrialisés - OCDE - Tél 0 140 73 33 45 aline.delussy@cfce.fr


   
   

Inscription : Cora Pelletreau, Cellule logistique :

Tél : 01 40 73 31 47 - Fax : 01 40 73 33 61 - cora.pelletreau@cfce.fr

   Montant total de la participation :
273,88  TTC - 229  HT (soit 1 796,56 FF TTC - 1 502,14 FF HT)o	
Prix spécial uniquement réservé aux adhérents au forfait Club 
	
Carrefour Iéna International (N° adhérent obligatoire) : 	
219,11  TTC - 183,20  HT (soit 1 437,25  FF TTC - 1 201,71FF HT)	
soit une remise de 20%
Parallèlement à votre envoi courrier, faites une inscription par fax au 01 40 73 33 61 
   
Le CFCE se réserve le droit de modifier ce programme - 4 mars 2003

 Webmaster : france.coree.lcr@wanadoo.fr mars 2003
 
SOMMAIRE . . . . . . . . . ; ; ; . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .TABLE ÉCONOMIE